Communiqués de presse

La population a tranché : c'est NON !

Aujourd'hui, les Morgiennes et les Morgiens ont refusé de passer une fois de plus à la caisse (59,64% de non). Après un référendum – contre la décision du Conseil communal d'augmenter d'un point les impôts – qui a largement abouti (2'195 signatures valables sur 1'691 requises) et des mois de campagne, le NON à l’augmentation d’impôts est un réel soulagement. Le comité référendaire composé du PLR Ville de Morges, de l'UDC Ville de Morges et de l'Entente Morgienne est rassuré que la population ne se soit pas laissée berner par l'appétit insatiable de la gauche en matière fiscale.

Lire la suite

Le respect est primordial, des menaces de mort n’ont jamais leur place !

Selon un article paru aujourd’hui dans le Journal de Morges, un homme aurait proféré des menaces de mort à l’encontre de nos opposants, précisément de deux membres du comité de l’association « Un café pour le climat » à l’occasion du marché de samedi dernier. Un tel comportement est inacceptable et ne devrait en aucun cas se produire. Le comité référendaire « Non à l’augmentation d’impôts à Morges ! » se distancie clairement de cet agissement et le dénonce. Respect et fair-play doivent prévaloir en tout temps.

Lire la suite

Le PLR Ville de Morges, l’UDC Ville de Morges et l’Entente Morgienne déposent un référendum

Le PLR Ville de Morges, l’UDC Ville de Morges ainsi que l’Entente Morgienne déplorent l’augmentation des impôts communaux acceptée le 2 novembre dernier par une très courte majorité du Conseil communal de Morges. Selon les trois partis, cette décision relève davantage d’une manœuvre politicienne que d’une réelle prise en considération des besoins de la population morgienne. Cette augmentation est malvenue, en particulier pour la classe moyenne et d’autant plus en période de crise, dangereuse pour l’attractivité de notre ville, arbitraire et injustifiée. C’est notamment pour ces raisons que les trois partis déposent aujourd’hui à la Municipalité une demande de référendum contre cette décision afin que les Morgiennes et les Morgiens puissent s’exprimer à ce sujet.

Lire la suite

Recherche

Newsletter

Se désabonner